Orientations pour le pôle “Réalité psychique” de l’association HygieSéminaire du 23 novembre 2013

Comme je l’ai annon­cé, la pour­suite de mon sémi­naire se fera au sein de l’Association Hygie (quoi que sans doute ins­crit dans les acti­vi­tés d’Espace Ana­ly­tique), pour par­ti­ci­per à l’é­la­bo­ra­tion d’un “Esprit” pour la mai­son de San­té de Paray-Vieille-Poste. Son objec­tif et sa des­ti­na­tion changent. Alors qu’à Alters il s’adressait à des per­sonnes sus­cep­tibles d’être inté­res­sées intel­lec­tuel­le­ment dans le cadre des inves­tis­se­ments de tra­vail qu’elles avaient dans cette asso­cia­tion, aujourd’hui je sou­haite m’adresser à des pra­ti­ciens, impli­qués dans ce pro­jet, dont les dis­ci­plines et les pra­tiques sont impac­tées par les pro­blé­ma­tiques inhé­rentes aux effets de la “Réa­li­té Psy­chique”. Non seule­ment aux psy­cha­na­lystes mais à toutes per­sonnes membre de ce col­lec­tif, dont l’intention est de mettre en œuvre dans leur pra­tique les consé­quences de cette cli­nique psy­cha­na­ly­tique struc­tu­rale.

Continuer à lire

Esquisse d’une clinique psychanalytique structuraleSéminaire du 21 Septembre 2013

Au cours du der­nier sémi­naire, à l’oc­ca­sion de l’exer­cice de ques­tions-réponses qui l’a clôt, j’ai pris conscience, en le rédi­geant, que ce qui me parais­sait aller de soi pour moi, ne l’é­tait à l’é­vi­dence pas pour mon audi­toire. Cette prise de conscience m’est venue grâce à une ques­tion concer­nant la spé­ci­fi­ci­té de cer­taines conduites humaines, comme les rites funé­raires et la fabri­ca­tion et l’u­ti­li­sa­tion d’ou­tils. Un peu vite, j’ai balayé cette objec­tion en fai­sant valoir qu’il existe des com­por­te­ments phé­no­mé­no­lo­gi­que­ment sem­blables chez bon nombre d’es­pèces et pas seule­ment chez nos cou­sins les grands anthro­poïdes. En effet je n’ai pas, sur le moment, mesu­ré la por­tée de l’ob­jec­tion.

Continuer à lire

Esquisse d’une clinique psychanalytique structuraleSéminaire du 25 Mai 2013

La rédac­tion de ce der­nier sémi­naire est sen­si­ble­ment dif­fé­rente des pré­cé­dentes. De fait, c’est une réécri­ture. Je me suis ren­du compte qu’elle cris­tal­lise le trouble dans lequel les péri­pé­ties exis­ten­tielles actuelles m’ont plon­gé. Inter­ve­nir dans ces condi­tions n’a pas man­qué d’ajouter à cette désta­bi­li­sa­tion. Non pas qu’il se soit pas­sé quelque chose d’extraordinaire ou de désa­gréable – loin s’en faut – c’est tou­jours agréable d’intervenir dans votre col­lec­tif. Mais para­doxa­le­ment, jus­te­ment, c’est bien parce que cela se dérou­lait de manière ordi­naire que j’ai été contraint de per­ce­voir les contra­dic­tions dans les­quelles je me débats sans trou­ver d’issue.

Continuer à lire

Esquisse d’une clinique psychanalytique structuraleSéminaire du 20 Octobre 2012

Lors du der­nier sémi­naire, je m’étais auto­ri­sé une petite incur­sion du côté de la conduite de la cure. Il faut dire que je ne regrette pas ce détour. À croire que cela me tenait à cœur. Cela a sans doute à voir avec l’inquiétude qui me prend dans la conduite des cures dites didac­tiques et dans les contrôles, de trans­mettre quelque chose qui per­mette aux impé­trants de tenir une posi­tion réel­le­ment psy­cha­na­ly­tique (dési­rante au sens où je le sou­tiens). En effet, outre de pré­ci­ser que le cadre de la cure est un pro­to­cole, j’avais diver­gé sur la pro­blé­ma­tique du trans­fert (et du contre trans­fert) pour ten­ter de réfu­ter les théo­ries freu­do-laca­niennes s’articulant autour de la répé­ti­tion et de la fonc­tion d’écran pro­jec­tif du psy­cha­na­lyste, Pro­ces­sus de « réim­pres­sion », comme le dit Freud, de réac­tua­li­sa­tion des conflits infan­tiles dans la cure. J’avais, à cette occa­sion, par­lé « d’acting out-in ».

Continuer à lire

Esquisse d’une clinique psychanalytique structuraleSéminaire du 26 Mai 2012

Vous avez sans doute reçu la ten­ta­tive de rédac­tion de mes trois der­niers sémi­naires. C’est loin d‘être abou­ti. Beso­gneux, il fau­dra encore que j’y revienne si je veux que cela soit sus­cep­tible d‘être publié. Aujourd’hui je ne suis pas encore déci­dé. Il n’est pas sûr que ce que j’élabore mérite « pou­bel­li­ca­tion » comme disait Lacan. Par­fois j’ai l’impression que l’on aper­çoit une trame qui per­met­trait une approche objec­tive de la cli­nique débar­ras­sée des mytho­lo­gies para­sites et ren­dant compte des très élé­gantes taxi­no­mies noso­gra­phiques psy­chia­triques. Manière de dépas­ser le simple clas­se­ment des souf­frances psy­chiques (et des symp­tômes qui les expriment) pour en livrer l’étiologie.

Continuer à lire

Esquisse d’une clinique psychanalytique structuraleSéminaire du 27 Février 2011

Je sup­pose que vous avez à l’esprit ce sur quoi j’avais conclu ce pre­mier sémi­naire pas­sa­ble­ment ennuyeux. Rap­pe­ler, même en les orga­ni­sant de manière taxi­no­mique, des élé­ments connus de tous n’est guère enthou­sias­mant. Sur­tout si on en déduit en fin d’analyse que toutes ces approches pré­ten­dues théo­riques abou­tissent à entre­te­nir et à jus­ti­fier une pra­tique cli­nique que je carac­té­rise soit de syn­cré­tique, soit, d’un point de vue eth­no-anthro­po­lo­gique, de mytho­lo­gi­co-sha­ma­nique. Notez bien que ce constat ne consti­tue en rien un juge­ment néga­tif : j’ai le plus grand res­pect pour les pra­tiques sha­ma­niques véri­tables qui mobi­lisent une apti­tude par­ti­cu­lière à Sapiens Sapiens. Cette moda­li­té est sans doute spé­ci­fique à notre espèce, tout au moins dans sa réa­li­sa­tion concrète, d’efficacité sym­bo­lique.

Continuer à lire

Esquisse d’une clinique psychanalytique structurale (Séminaire Alters du 18 Janvier 2013 à Toulouse)

Télé­char­ger le texte au for­mat PDF Esquisse d’une cli­nique psy­cha­na­ly­tique struc­tu­rale (Sémi­naire Alters du 18 Jan­vier 2013 à Tou­louse) REPRISE ET TRANSITION Dans le der­nier sémi­naire, j’ai fait un retour cri­tique sur les éla­bo­ra­tions de M. Klein concer­nant la phase schi­­zo-para­­noïde et la notion d’en­vie telle qu’elle tente d’en décrire le fonc­tion­ne­ment sans en don­ner une véri­table …

Continuer à lire