Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Anthropologie de l’entreprise : Gérer la culture comme un actif stratégique

Date de publi­ca­tion : 21 jan­vier 2004


Choc des cultures”, “Mariages déli­cats”, “Des sala­riés débous­so­lés” : l’actualité le montre les opé­ra­tions les plus pro­met­teuses au plan stra­té­gique débouchent sou­vent sur des échecs aus­si bien éco­no­miques qu’humains. Parce qu’elles touchent à la culture d’entreprise et que celle-ci, consti­tuée de sym­boles et de rites relève de “l’irrationnel”.
Et si tout le monde s’accorde à recon­naître à l’entreprise cette capa­ci­té à ini­tier signes et rites, on observe tou­te­fois une réelle impuis­sance à mettre en syner­gie l’optimisation de la pro­duc­tion et des échanges avec celle de la ges­tion cultu­relle de l’entreprise. Dans un contexte de fusions, acqui­si­tions, trans­mis­sions, crises éco­no­miques et sociales, com­ment gérer le chan­ge­ment ? Par­tant de l’idée que les fon­da­men­taux cultu­rels pré­cèdent et déter­minent l’efficacité des fon­da­men­taux éco­no­miques et orga­ni­sa­tion­nels, les auteurs pro­posent un modèle de lec­ture de l’entreprise qui s’appuie sur les concepts de l’anthropologie struc­tu­rale. En four­nis­sant des clés d’explication ori­gi­nales, ils montrent que des outils intel­lec­tuels évo­lués peuvent être géné­ra­teurs de résul­tats éco­no­miques tan­gibles.
Ce livre s’adresse donc à tous ceux entre­pre­neurs, cadres diri­geants, res­pon­sables d’entreprise publiques qui veulent maî­tri­ser les stra­té­gies d’avenir de leur entre­prise.